Quant On crie au Scandale…

Je n’avais pas du tout prévu de publier cet article ce soir, ni même de l’écrire d’ailleurs. D’autant plus que j’ai déjà du retard dans mes publications.

Mais l’actualité étant ce qu’elle est, je tenais à réagir.

Je veux bien entendu parler du scandale dont est victime la française, Pénélope Leprevost, meilleure cavalière mondiale.

penelope-leprevost-vagabond-de-la-pomme
Source: Grand Prix Replay

Une histoire qui fait tristement écho à celle qui a touché Bertram Allen il y a peu de temps et qu’il a payé d’une disqualification…

Revenons un instant sur ce qu’il s’est passé. A l’occasion de la Coupe du Monde, lors de la détente de la finale, Vagabond de la Pomme, sa monture, tombe au paddock, nez et genoux dans le sable. Pénélope, après avoir vérifier son état, le sanctionne, avec jambes et mains.

Une vidéo de ce qu’il s’est produit a circulé comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Cette vidéo, je l’ai visionné. Je fais le choix de ne pas la partager ici, je trouve qu’elle a bien alimenter le moulin d’assez de gens. Oui, le cheval tombe, visiblement à moitié endormi. Oui, elle le sanctionne assez durement après la chute, elle l’admet elle-même, puis à plusieurs reprises. Ce sont ces autres reprises qui me laissent dubitative. Sur la vidéo, on constate un montage de ces moments où Pénélope sanctionne son cheval, si bien que l’on ne voit pas l’avant et l’après donc on ne sait pas vraiment le pourquoi du comment.


En ce qui me concerne, je trouve que cette histoire prend une mesure assez disproportionnée.

Oui, son geste pouvait être perçu comme violent, oui, c’était déplacé. Mais remettons les choses dans leur contexte. On est au niveau international, le couple va se retrouver face à des barres situées à 1m60. Je me suis retrouvée dans cette situation de cheval endormi à mon petit niveau. Il tombe quelques foulées après la réception. Oui, on parle là que d’obstacles à 1m lors d’un entraînement d’une petite cavalière de club. Mais je souhaitais mettre en valeur le fait que l’erreur du cavalier peut entraîner une erreur du cheval ce qui met en danger réel le couple, qui plus est à leur niveau.

Alors certes c’est dur à dire et à voir que c’est au cheval de payer une faute de la part de son cavalier mais parfois un « coup de pied aux fesses » peut être nécessaire.

Attention, je ne cherche pas à jouer l’avocat de Pénélope et je tiens bien à préciser que je ne suis pas une groupie non plus. Mais je trouve qu’on est facilement prompt à crier au scandal. Un peu trop prompt…

En tant que cavalier, que celui qui n’a jamais fauté me jette la première pierre ! On a tous fait une erreur un jour, perdu patience ou on s’est mal compris avec sa monture. Et entre nous soit dit, je pense que l’on peut voir bien pire en jetant un coup d’oeil sur les paddocks des concours club et amateur…

Que doit-on comprendre ? Que parce qu’elle est médiatisée, elle ne doit pas faire un geste de travers ? Malheureusement, avec les chevaux, on ne peut pas tout prévoir, tout calculer, tout contrôler. Le but n’est pas de tout cautionner et de l’admirer quoi qu’il arrive mais il ne faut pas tout diaboliser.


Pour conclure, je ne cautionne pas son geste mais je ne la juge pas pour autant, n’étant pas irréprochable non plus. Mais ce que je cautionne encore moins c’est ce scandale, toutes ces personnes qui jugent.

Balayons devant notre porte avant tout.

Il faut savoir malgré tout que la FEI a ouvert une enquête sur le sujet devant l’ampleur qu’a pris l’affaire.

Pénélope Leprevost a réagi lors d’un communiqué de presse cet après midi, relayé par Equidia.

penelope-leprevost-scandale-vagabond-de-la-pomme-coupe-du-monde
Source: Facebook RB Presse

Equestrement Vôtre

Et noublions pas de rester sport !

Signature

0 Partages

6 Responses

  1. Tu m’as devancé !
    D’ailleurs comme je l’ai souligné également, il me semble que sur le même concours où Bertram Allen fut disqualifié, il y a eu Patrice Delaveau qui a sanctionné fortement Lacrimoso qui a refusé de deux/trois coups de cravache sur la croupe. Etait-ce parce qu’il y avait déjà un scandale en cours que personne n’en a parlé ? Des fois j’ai l’impression qu’ils sélectionnent les scandales parce qu’ils s’ennuient ..

    1. C’est l’impression que ça donne en tout cas. Et quand j’ai vu les réactions sur les réseaux sociaux, j’ai l’impression qu’il n’y en a qui attendent que ça ! Et c’est pas les mieux placés pour parler !

  2. Je n’avais pas vu la vidéo quand j’ai lu ton article hier soir. J’avais vu la polémique par contre, et ce matin j’ai vu la vidéo. Alors c’est sur elle est pas tendre avec mais je pense que je ne le serais pas non plus ( si je partais sauter 1m60 et que mon cheval s’endormait au paddock). On est tous humains et les chevaux font aussi parfois des bêtises. Je dis pas qu’il faut généraliser le comportement mais aller jusqu’à la polémique je trouve ça trop.

    1. Clairement on peut pas comparer le fait de sauter 80cm et 1m6à. Sur ces hauteurs, ni le cheval ni le cavalier n’ont droit à l’erreur ! Et j’ai l’impression qu’à partir du moment où tu es considéré comme pro, tu n’as pas droit à l’erreur non plus. Il ne faut pas oublié que pour arriver à un tel niveau, il y a un paquet de travail derrière et comme tout, ce n’est pas forcément le monde des bisounours !

  3. Merci pour cet article plein de bon sens!
    J’ai le même avis sur la question… Je rajouterais juste que certes, ce comportement est franchement limite (je n’applaudis pas quoi) mais je pense également qu’elle a eu peur de se prendre une pelle au paddock et qu’elle a donc agit sous cette peur…
    Tandis que d’autres (genre dressage par exemple…), certains infligent à leur chevaux des positions et attitudes censées être top moumoute pour eux (genre rolkur) et ce, sur chaque concours, à l’entrainement et donc de manière consciente et réfléchi!!! Sauf que là, on fait juste olala, c’est pas bien du tout mais on n’ouvre pas d’enquête FEI, on cris pas au scandale et on descend pas les cavaliers qui infligent cela à leur chevaux (pour le coup, on est vachement plus près de la maltraitance d’ailleurs!)

    1. Tu as parfaitement compléter mon article. C’est sur elle est sous le feu des projecteurs. C’est peut-être la cavalière qu’on voit le plus y compris du côté du grand public. Mais c’est sur que ce qui se passe en dressage ou même des les courses de trot, c’est souvent bien pire mais comme on le voit moins, on en parle moins ! Et pourtant il y aurait de quoi dire ! Alors c’est sur qu’on ne va la féliciter de sa réaction mais de là à la lyncher, ça va loin !

Laisser un commentaire

Back to Top