Pourquoi a-t-on Besoin d’autant de Gadgets?

Et je reviens aujourd’hui avec un sujet qui me pousse à de nombreuses réflexions. Qui va peut-être soulever des débats. J’en serai ravie en tout cas.

Oui, je sais, j’ai disparu longtemps. Je n’ai jamais envisagé de laissé tomber le blog. Ca me plaît trop d’écrire et qui plus est d’écrire sur un sujet qui me passionne tant. Mais la rentrée a été très compliquée. Je me cherche professionnellement. C’est une sacrée aventure. Et comme dans toutes les aventures, je me prends des claques. Alors forcément, mes activités d’à côté s’en ressentent. Et je m’en excuse.

 

Je ne peux pas vous promettre que je serai régulière ou très présente. Mais je n’abandonne pas.

N’hésitez pas à me donner votre avis !

Je voudrai revenir sur les effets de modes qu’on peut observer en ce moment. De nombreuses petites entreprises émergent. Elles créent de nouveaux gadgets. Elles nous vendent ces derniers en nous faisant croire qu’ils sont indispensables.

C’est un phénomène que l’on eut observer chez les disciplines équestres, les enrênnements… On reviendra sur tout ça plus tard. Là, je voudrai parler de gadgets au sens propres du terme. Des petits trucs qui n’existaient pas et dont on nous fait croire qu’ils nous sont quasi indispensables dans notre pratique.

Il n’est pas question de remettre en question le travail de ces entreprises, la création de ces produits. Non, ce que je remets en question c’est notre manière d’aborder notre sport.


Pourquoi pensons-nous avoir besoin de tout ça ?

On fait un sport dans lequel on sait qu’on va se salir. Si on voulait rester propre, on resterait dans un stade ou chez nous alors pourquoi avons nous besoin de sur-chaussures aux couleurs fluos pour se donner un style alors qu’une bonne paires de boots résistantes aux intempéries feraient l’affaire.

Pourquoi pensons nous avoir besoin d’un casque audio pour nos chevaux ? On sous-estime à ce point nos compétences qu’on pense ne pas réussir à maîtriser notre cheval, à ne pas réussir le travailler dans les meilleures conditions ?

On peut aussi parler des dernières guêtres de récupération, des tapis de massage… Il y en a bien d’autres !

Il en est de même pour les nouveautés esthétiques des filets, des muserolles, des nosebands, des colliers de chasse. A vouloir le look, on en oublie que ces accessoires ont une véritables fonction et qu’ils ne sont pas utilisés à la légère.

Bien sûr, tout ça apparaît dans l’optique d’améliorer au mieux le mode de vie qu’on impose à nos chevaux. Je souligne la bonne volonté de créer toutes ces choses. Mais il nous faut faire attention à la manière dont on s’en sert. Il ne faut pas vouloir utiliser toutes ces choses dans le but de combler des lacunes que nous pouvons avoir ou pour nous donner bonne conscience.

Sans compter que toutes ces choses ont un coût. Est ce que le cavalier qui n’aura pas les moyen des les offrir à son cheval sera-t-il un plus mauvais cavalier ?

Ce que je trouve triste, c’est qu’on en vient à se reposer sur ces gadgets et qu’on finit par diminuer la richesse de notre pratique.

Parfois, il est bon de revenir à l’essentiel et à ce que sont le cheval et l’équitation sans tous ces artifices.

Utilisez vous un des ces « gadgets » ?

Etes-vous pour ou contre leur utilisation ?

Signature
2 Partages

3 Responses

  1. Il y a gadget et gadget : je suis une grande fan de nouveauté, d’accessoires et du petit plus qui fera LA différence.
    J’ai laissé tombé depuis longtemps le bon vieux bouchon contre une magic brush et j’ai converti la grande partie de mes amies : gadget ? oui mais redoutablement efficace !
    j’ai des mouillères et pouvoir transformer toutes ses chaussures en des chaussures « impérméables » (au moins baroudeuses dirons nous), c’est juste super pratique ! Gain de place dans mon placard par rapport à des bottes de pluies qui en plus tiennent chaud et me font transpirer des pieds. Les 3/4 du temps j’ai des baskets en toile au cheval et là plus de sable, plus d’humdité et plus de saleté dans ma voiture et chez moi ! gadget ? oui mais je ne pourrai plus m’en passer.
    je pourrai continuer la liste bien longtemps (equiping, rallonge d’attache, couteau de rando … c’est bien simple quand on ouvre mon placard les 3/4 ne connaissent pas la moitié de mon matos ! ) mais j’avoue je ne succombe pas aux modes enrênnements / muserolles. Ma muserolle c’est une française parce que c’est « joli » et que ça ne sert pas à grand chose (par rapport aux allemandes, croisées, combinées, doubles), et ma bonne vieille paire de rênes allemandes sorties tous les 36 du mois fait très bien l’affaire quand j’en ai besoin.

    1. Oui, je suis d’accord avec toi. J’avoue m’être un peu radoucie depuis la rédaction de cet article. Un peu écrit à chaud suite à une désillusion.

      Disons que ce qui me dérange, c’est le too much, c’est surtout l’utilisation de ces « gadgets » pour combler des lacunes de notre part. Et aussi le prix de certains qui ne donne accés qu’à une élite.

      Après il y a des choses très bien, les couvertures massantes par exemple.

      Après c’est comme pour nous avec les réseaux sociaux, ils ne faut pas se couper de l’essentiel en ce cachant derrière des accessoires!

      En tout cas, merci d’avoir partagé ton avis! 🙂

  2. Pour ma part je suis plutôt d’accord avec toi (sauf concernant les mouillères, c’est pas mal pratique quand il flotte & qu’après la reco tu dois direct te mettre à cheval, ça dégueulasse tout c’est pas pratique sans.)

    Mes chevaux ont le strict nécessaire, un tapis, une selle, une sangle, un filet & roule ma poule. Je suis la terreur des boutiques d’équitation car je ne cède pas aux chants des sirènes. Mes chevaux je les masse avec mes petites mimines comme une grande. Je fabrique mes propres argiles avec les HE dont j’ai besoin pour ce que je veux faire (membres après l’effort, détoxifiant musculaires, blessures,..)

    Les enrênements & fers sont bannis de chez moi, le cheval passe en premier & je n’ai aucun mal à payer quand il le faut pour leur bien-être. 3 fois l’ostéo en peu de temps pour ma TF au passé douloureux, une nouvelle selle pour elle, des tas de sangles différentes pour trouver une qui lui convient bref .. Il faut savoir utiliser ces « gadgets » à bon escient & pas juste parce que la comm’ est bonne ou parce que Jackie qui tourne en 140 a dit que c’était absolument fabuleux.

Laisser un commentaire

Back to Top