Les Clichés ont la Peau Dure

Quand on parle d’équitation, on entend souvent en écho le fait que c’est un sport d’élite, un sport de riches, parlons clairement.

Je trouve ça triste de se dire ça encore en 2015.
Pourquoi un sport aussi enrichissant ne devrait être réservé qu’à une élite, ayant les moyens, une catégorie de personnes aux moyens aisés?
Surtout que si on creuse bien, on peut trouver des clubs dont les prix sont plutôt abordables. Après comme tout sport, cela représente un coût. Mais ça ne revient pas plus cher qu’un abonnement à une salle de sport.
Alors bien sûr, on peut toujours trouvé un sport dont la pratique est moins cher. Mais ne comparons pas ce qui n’est pas comparable.
Outre le coût de la pratique en tant que telle, le salaire du moniteur, on compte également l’entretien de l’animal. Clairement, ce coût là n’est pas comparable à l’entretien d’un ballon.
cliche-sport-equitation-cheval
Je me permet d’aborder ce sujet parce que justement je n’ai pas des moyens illimités, j’ai un appartement à charge, j’ai été au chômage. Mais j’ai réussi à trouvé un club modeste dont les prix me permettent de pratiquer ma passion et permettent de la mettre au niveau de chacun.
Je précise que quand je parle de la pratique de l’équitation, j’entends uniquement l’inscription à l’année comprenant une heure de reprise par semaine, hors les coût que peuvent engendrer la pratique de la compétition.
Mais lors de l’engagement dans un sport, tout le monde ne veut pas passer par la case concours. Et encore heureux. Chacun pratique comme il l’entend. Un loisir reste un loisir.
J’ai envie de casser ces barrières et de permettre à chacun dont la flamme de cette passion brûle en eux de pouvoir vivre leur rêve.
J’ai mis du temps à atteindre le mien et je vis encore avec cette frustration d’avoir « perdu » tant d’années.
Alors si c’est vraiment ce que vous souhaitez, ne vous laissez pas décourager par une idée réac et dépassée selon laquelle l’équitation n’est réservée qu’à certains et lancez vous!
Signature
0 Partages

3 Responses

    1. Tu as tout compris! J’avoue que c’était un sacré pari que de commencer à monter à 20 ans. Mais finalement, je ne me suis jamais autant épanouie que depuis que je monte et que je réalise ce rêve que j’avais depuis enfant!

Laisser un commentaire

Back to Top