Les Chevaux d’une Vie

Je vous préviens, il s’agit là d’un article à haute teneur en guimauve, gnian-gnian et autres sucreries. Bon j’exagère un peu mais il est fort probable que vous me preniez pour une midinette un peu fleur bleue à la fin de votre lecture. Mais je prends le risque. Et puis avouons-le, on l’est tous un peu avec les chevaux.

Loin de moi l’idée de me la jouer blogueuse de Skyblog, en mode kikoolol et compagnie ( quelle horreur ! ). Je voulais simplement revenir sur ces chevaux qu’on croise tout au long de notre vie de cavalier, qui nous font progresser, qui nous font vivre de belles aventures, qui nous font battre le coeur.

cheval-vie-coeur-relation-reflexion

On parle souvent de cheval de coeur, de cheval d’une vie. J’ai un peu du mal à visualiser.

J’ai commencé tardivement. J’ai vite eu un gros coup de coeur pour un cheval. Cheval qui a pris une énorme importance dans ma vie. Pour moi, c’était ça avoir un cheval de coeur. Mais je pensais qu’on avait qu’un cheval de coeur dans une vie.

Et puis il y en a eu 2 autres. Et là, je me suis dit que ça serait bien triste si on ne pouvait lier quelque chose qu’avec un seul cheval dans toute sa vie. Quand j’en discute autour de moi, je me rends compte qu’on est nombreux à comparer la relation que l’on peut avoir avec un cheval aux relations que l’on peut avoir avec les humains. Prises de tête, doutes, questionnements. On veut que ce soit réciproque, on veut de la confiance. C’est ce qui rend les choses compliquées mais en même temps, c’est ce qui fait la richesse de cette passion.

Tout au long de notre « carrière » de cavalier, on a connu et on va connaître un grand nombre de chevaux. Certains laisseront une empreinte, d’autres une légère trace mais il ne faut pas oublier que chacun met sa pierre à l’édifice pour faire de nous le cavalier que nous devenons.

Et puis parfois, on rencontre ce qu’on appelle le cheval d’une vie. Ce cheval exceptionnel, qualiteux et qui saura nous amener à un autre niveau.

Qu’on soit cavalier de loisir, cavalier de sport, cavalier de club, propriétaire, on est forcément amené à rencontrer plusieurs chevaux. Qu’on accroche ou pas, n’oublions pas que chacun nous aura appris quelque chose.

Et vous, cheval de coeur, cheval d’une vie ? Lequel vous a le plus marqué ?

Signature
0 Partages

5 Responses

  1. J’ai eu 3 chevaux de coeur, que j’aimais plus que tout. Une encore plus que les autres. A la folie.
    Et après, je suis devenue propriétaire. Mon « nouveau » cheval de coeur est devenu mon cheval d’une vie. Ca se passe de mot 🙂

  2. Pour moi mon « Cheval d’une vie » est sans aucun doute le mien. Ce n’est pas un grand champions de saut, pas très bon en dressage non plus, très têtu, nerveux et fuyant. En bref un cheval qui ne fait pas forcément rêver. Mais avec tous ces défauts (et ces quelques qualités malgré tout ^^) il m’a fait grandir. Il ne m’a peut-être pas fait évoluer en temps que cavalière mais il m’a fait me poser des questions (beaucoup), il m’a donné envie de comprendre, de questionner mon équitation et mon rapport au Cheval.
    A côté de ça j’ai eu (et j’aurai sans doute encore) des « Chevaux de coeur », ceux qui me font plaisir sous la selle, ceux qui te donne et qui te permettent d’améliorer ton équitation et de dépasser tes limites.

  3. justement je fais la différence entre cheval de ma vie et cheval de coeur.
    le cheval de ma vie je l’ai croisé à 17ans. c’est triste de se dire qu’aucune autre rencontre dans ma vie ne me marquera autant que lui mais c’est la vérité, surtout que ce cheval n’était pas à moi et que nous n’avons pu rester que 3ans ensemble. il m’a tant apporté sur l’équitation (mon galop 7, une sacrée progression, les sensations d’un cheval réellement dressé, le fait que les concours n’avaient pas une grande importance pour moi …) mais il m’a surtout énormément apporté dans ma vie de tout les jours. il m’a accompagné dans une période difficile, il a forgé mon caractère et ma fait devenir ce que je suis aujourd’hui . ce qu’il m’a apporté dépasse largement ma vie équestre et c’est pour ça qu’il est et qu’il restera le seul Cheval de ma vie.
    le Gros, c’est mon cheval de coeur. je l’ai toujours aimé comme une dingue alors que j’ai toujours galère avec. J’avais dit que je ne l’achèterai jamais car il est trop compliqué pour moi et quand j’ai été mise devant le fait accompli à la fermeture du club, impossible pour moi de le laisser partir, de vivre sans lui et pire ! de le voir sous la selle de quelqu’un d’autre ! donc achat en catastrophe, complètement irraisonné vu que ma situation financière et pro étaient plus que précaires … il est et restera mon premier cheval et mon cheval de coeur, celui qui m’aura fait faire des folies, celui qui m’aura fait connaitre mes premières randos, celui avec lequel j’aurai réaliser le reve de ma vie : emmener MON cheval à la mer !
    chaque histoire est différente et si j’ai des « suivants » je ne sais pas quelle place ils occuperont pour moi. mais le cheval de ma vie et mon cheval de coeur, je les ai déjà rencontré et j’ai eu une chance incroyable de croiser leur route !

  4. J’ai croisé des chevaux de cœur et je pourrai citer leur nom. César, Harley, Be Bop… L’un m’a apporté mon premier galop, l’autre mes premières peurs à cheval, le troisième… Je ne saurais même pas décrire. Mais il est clair qu’ils ont tous apporté leur pierre à l’édifice et que je ne les oublierai pas. Quant à Be Bop, j’espère juste davantage avec lui. Ils sont tous les trois différents, et je sais que j’aurai d’autres chevaux de cœur dans ma vie. Heureusement qu’on en croise plusieurs d’ailleurs, ce serait bien triste sinon. 🙂

    1. Je suis bien d’accord avec toi ! Mes chevaux de coeur sont pour l’instant au nombre de 3 également. Et j’espère bien qu’il y en aura d’autres. 3 chevaux qui ont chacun apporter leur pierre à l’édifice de ma vie de cavalière 🙂

      Mais je ne pense pas avoir encore croiser le cheval de ma vie ! C’est étrange. Je crois plus facilement au cheval d’une vie qu’à l’âme soeur en amour :p

Laisser un commentaire

Back to Top