La Global Champions League

Il n’y a pas si longtemps, je vous ai parlé du Global Champions Tour, l’édition de cette année venant de commencer.

Cette année, Jan Tops, le « papa » du CGT nous a préparé une petite surprise… La Global Champions League !

Alors qu’est-ce que la Global Champions League ?

Il s’agit d’une compétition par équipe. Le but ? Jan Tops nous l’explique : « amener le saut d’obstacles à un nouveau niveau en adoptant des pratiques et des modèles de compétition dérivés des meilleures compétitions dans les ligues sportives les plus prisées ». 

Il est vrai que vu comme ça, il s’agit d’un modèle de compétition que l’on retrouve dans d’autres sports, notamment dans le football.


Comment ça se passe ?

La GCL ( pour faire court ) est limitée à 15 équipes. Les équipes sont chacune sponsorisée par une marque qui est propriétaire de l’équipe. En tout cas, c’est comme ça que son créateur voyait les choses. Mais finalement les équipes porteront les noms de chacune des villes-étapes du CGT.

global-champions-league
Source

La Composition : minimum quatre cavaliers et maximum quinze cavaliers, dont maximum de deux cavaliers figurant dans le top trente mondial (pour cette saison, dans le classement d’août 2015 et pour les saisons prochaines, dans le classement de décembre précédent la saison) et au moins un cavalier âgé de moins de vingt-cinq ans. Chaque cavalier ne peu bien sûr appartenir qu’à une seule équipe. Et une période de transfert, une dizaine de jours au mois de juillet, est mise en place.

Le directeur d’équipe : porte-parole de l’équipe et en charge de la communication entre l’équipe et les organisateurs. Il peut être choisi parmi le propriétaire de l’équipe, l’un des cavaliers de l’équipe ou n’importe qui d’autre nommé par l’équipe.

L’organisation : toutes les équipes sont tenues de participer à toutes les étapes. À chaque étape, deux cavaliers sont désignés pour concourir. La compétition se déroule en deux manches au chronomètre, avec barrage pour la première place. Les barres feront entre 1,50m et 1,55m. Au terme de chaque étape, un certain nombre de points est attribué aux équipes : 30 pour la première, 27 pour la deuxième, 25 pour la troisième… Le classement général est établi en fonction de la somme des points.


Sauf que…

Sauf que les choses ne se sont pas passées comme c’était prévu.

En effet, la FEI ne valide pas ce nouveau format de compétition. Pourquoi ? A cause du rapport à l’argent. La GCL est un circuit prestigieux où les dotations atteignent de belles sommes. De ce fait, la FEI à ajouté à son règlement une interdiction de participer à une épreuve de la GCL 6 mois avant une épreuve FEI. Jan Tops a donc décidé de porter plainte en juin dernier pour non respect du droit à la concurrence. Ce dernier a eu gain de cause.

Cependant, la FEI ne lâche pas le morceau à ce sujet puisque dernièrement, elle a sanctionné 2 officiels qui étaient présents sur les 2 premières étapes en les suspendant. ( Pour plus d’infos sur cet épisode de « La FEI Contre-Attaque », c’est ici, sur Grand Prix Replay ).

Pas sûre que cette première édition ne se déroule sans encombre. Affaire à suivre donc…

Déjà 2 étapes se sont déroulées. Nous pouvons retrouver sur le site Equ’News la composition des équipes. Bertram Allen et John Withaker s’offre la victoire dans la 1ère étape pour leur équipe, les Valkenswaard United ( Source Equidia ). Et à Mexico, Edwina Tops-Alexander et Janne-Friederike Meyer s’emparent de la première place au nom de leur équipe, les Shanghai Swans ( Source L’Eperon )

Equestrement Vôtre

Sources
  • http://www.grandprix-replay.com/article/4471/la-global-champions-league-comment-a-marche-
  • http://www.equidia.fr/life/global-champions-tour-fei-1-0/

Signature

Laisser un commentaire

Back to Top