L’Equitation aux Jeux Olympiques

Je ne vais pas revenir sur l’actualité de l’équitation aux Jeux Olympiques, on le sait, on est les meilleurs 😉

Je voulais simplement revenir avec un bilan de la place de notre sport parmi les autres aux sein des Jeux.

Première chose, l’équitation a-t-elle vraiment risquée d’être supprimée des Jeux ?

On nous a fait une belle frayeur avant l’ouverture des Jeux, l’équitation pourrait être supprimé du programme.

Mais remettons les choses dans leur contexte. La menace première n’était pas de tirer un trait sur l’équitation aux JO mais que les épreuves ne soient pas organisés à Rio pour des questions de risques sanitaires. Ce ne fut pas un cas isolé puisque c’est déjà arrivé dans le passé. En effet, on se souvient en 2008 pour les Jeux olympiques de Pékin, les épreuves équestres avaient eu lieu à Hong-Kong, territoire qui bénéficie d’une réglementation sanitaire spéciale. Pareil en 1956, les épreuves des Jeux de Melbourne avaient eu lieu à Stockholm, en Suède.

jo-2016-equitation-saut-obstacles-jeux-olympiques-france

Source

Mais les choses ont pris de l’ampleur sur internet et surtout sur les réseaux sociaux. Partages, tweets, retweets, live-tweets et surtout des hashtags #TwoHearts #JO16 #RIO16 #Equestrian #ClubHouseJO. On a voulu montrer qu’on était là, derrière la France, derrière nos cavaliers, derrière notre sport. Alors je ne sais pas quel impact on a réellement eu mais de ce que j’ai vu, on a tous répondu présent. Et médaille d’or ou pas, j’ai été fière d’être cavalière, enfin, encore plus que d’habitude !

Mais sinon, auraient-ils vraiment pu supprimer l’équitation des JO ?


Un peu d’histoire

histoire-equitation-jeux-olympiques

J’ai voulu me plonger un peu dans les archives. Il faut savoir que le saut d’obstacles est présent au JO depuis 1900 et le complet ainsi que le dressage y sont présent depuis 1912. Je rajouterai que les épreuves à cheval sont présentes depuis la Grèce antique avec les courses de chars notamment. Alors peut-on vraiment supprimer un sport qui est présent depuis si longtemps et qui plus est a autant d’impact à travers le monde, autant de pratiquants ?

Il faut savoir que depuis 1936, seuls 2 sports ont été supprimé, que sont le baseball ainsi que le softball qui ne sont plus au programme depuis les Jeux de Pékin en 2008.

criteres-sports-jeux-olympiques-choixPour information, pour qu’un sport puisse rentrer dans le programme olympique, il faut notamment qu’il soit pratiqué par les hommes dans au moins cinquante pays et sur trois continents, et par les femmes dans au moins trente-cinq pays répartis sur trois continents.

Alors a-t-on vraiment besoin de s’inquiéter ?


Les Cavaliers Français aux Jeux Olympiques

Après le doublé historique de nos cavaliers, j’ai eu envie de continuer dans mes recherches et de revenir sur les succès des cavaliers français aux JO. Alors je ne vais pas non plus tous les faire sinon on y est encore demain ou en tout cas il me faudrait plus d’un article mais je voulais quand même souligner que les cavaliers français, ils sont pas là pour rigoler quand ils se déplacent !

astier-nicolas-champion-olympique-equitation-complet

Source

En CSO individuel, on a été présent sur le podium en 1900, 1912, 1928, 1948 avec Jean d’Orgeix qu’on ne présente plus, 1952, 1964 avec le champion olympique Pierre Jonquères d’Oriola, 1988 ( dois-je vraiment revenir sur la victoire de Pierre Durand ? ) et en 1996 avec Alexandra Ledermann.

En CSO par équipe, on s’est retrouvé 2ème en 1912, 1964 et 1968. Nous avons été champions olympiques en 1976 et cette année, bien évidemment. Et nous avons été troisième en 1988 et 1992.

En Complet individuel, nous avons été troisième en 1912, champions en 1948 avec Bernard Chevallier, troisième en 1952, de nouveau champions en 1968 avec Jean-Jacques Guyon. Depuis plus rien, jusqu’à cette année où Astier Nicolas nous a fait renouer avec le podium en complet !

En Complet par équipe, nous sommes montés sur le podium pour la première fois en 1960 avec une troisième place, nous avons été champions olympiques en 2004 avant de réitérer cette année !

En Dressage individuel, nous avons été second en 1928 et 1932, année qui nous a également vu devenir champions avec Xavier-François Lesage. André Jousseaume fut second en 1948 puis troisième en 1952. Notre dernière apparition sur le podium date de 1988 avec Margit Otto-Crepin.

En Dressage par équipe, on fut sacré champions olympiques en 1932 et en 1948. On est monté sur la seconde marche en 1932.


De quoi être fier d’être cavaliers non ?

Signature

Laisser un commentaire

Back to Top