| ENTRETIEN | Racer Gloves w/Marie Sapin

PORTRAITS DU MONDE EQUESTRE SHOPPING & WISHLISTLeave a Comment on | ENTRETIEN | Racer Gloves w/Marie Sapin

| ENTRETIEN | Racer Gloves w/Marie Sapin

Si vous avez un peu suivi l’émergence de la gamme équitation de Racer Gloves, le processus de sa création et de son lancement, vous avez sûrement dû la reconnaître, Marie Sapin, le visage des gants d’équitation Racer Gloves, « the partner in crime » d’Andy.

La semaine dernière, je vous ai partagé mes échanges avec Andy. Comment le projet de la gamme équitation des gants Racer est né, comment Andy s’est formé mais aussi ses influences, ses inspirations, ses voyages….

Un entretien riche, qui vous a apparemment beaucoup plu !

Aujourd’hui, on se retrouve pour la 3ème et dernière partie de la série sur Racer Gloves et cette fois, c’est Marie qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions. Son rôle dans la création des modèles de gants mais aussi sa carrière de cavalière, celle d’illustratrice et de photographe.


Es-tu intervenue dans le processus de création ? Si oui comment ?

Je suis intervenue dans le processus de création, mais de façon très légère : j’étais en contact assez régulièrement avec Andy lors de la conception et réalisation des gants pour apporter un avis extérieur, qui mêlait mes goûts esthétiques et l’aspect pratique d’un point de vue technique autour de notre sport. C’était vraiment intéressant de pouvoir avoir un oeil dans les coulisses de la création de cette gamme, j’ai partagé cette aventure avec l’équipe et je trouve ça vraiment intéressant que Racer nous fasse participer au projet.

En dehors de ta carrière de cavalière, tu te démarques également par tes dessins et tes illustrations, pourquoi ces compétences ne sont-elles entrées en jeu jusque là dans le développement de la marque ?

Il est vrai que je jongle entre plusieurs activités dont l’illustration ! En revanche il faut bien distinguer le côté dessin -> communication (ce que je pratique) du côté dessin -> création design produit. Le type de communication que je pratique aurait été davantage de l’illustration humoristique ou informative que du développement de marque pure. Cette partie artistique ne possède pas de lien direct avec Racer, car il est important pour moi de ne pas mélanger tous ces domaines systématiquement. J’évolue dans le même milieu aussi bien sportivement que professionnellement, je dois donc être très rigoureuse sur la détermination de chacun de mes rôles. Cela ne m’empêche pas d’avoir quelque fois deux casquettes différentes vis à vis de la même entité mais tout cela doit rester assez délimité. Je ne ferme aucune porte bien évidement cela pourra très bien arriver plus tard, ou pas. En l’occurrence Racer et moi avons une relation purement sportive et je leur en suis vraiment reconnaissante de m’avoir accueillie en tant que telle parmi cette équipe.

Quel est ton modèle fétiche ?

Mon modèle fétiche est incontestablement le Tradition. Je ne les ai pas tous essayé mais celui ci m’a vraiment tapé dans l’œil car il est différent de tout ce que l’on a déjà pu voir en terme de gant de sport. Par son design inspiré des gants de conduite, on retrouve un côté traditionnel très inscrit mais ré-interprété au gout du jour qui le rend finalement très moderne. En plus de son chic il est vraiment agréable et adapté au sport c’est celui que je conserve pour les plus belle échéances. Petit coup de cœur également pour le modèle Création, je le porte au quotidien car il est vraiment très fin, mais aussi très chaud ! Racer a su renforcer les parties de la paume en contact direct avec les rênes, et tout le reste est un tissu très agréable, c’est un peu comme des chaussons pour main, et je ne les quitte plus !

Qu’est-ce qui fait la richesse de Racer et qu’est-ce qui la démarque des autres gants d’équitation ?

Avant d’être des gants d’équitation, Racer est un gant de sport. La marque se différencie vraiment des autres gants d’équitation par son expérience dans le sport toutes disciplines confondues. Les autres marques développent des gants comme des accessoires, ils se ressemblent tous, et s’usent extrêmement vite. C’est la première fois que je suis vraiment face à une marque qui se construit autour de ce produit, où l’accessoire devient le fondamental. Rien n’est laissé au hasard, chaque problématique est étudiée, que ce soit le contact, la résistance, les problèmes météorologiques, le confort, sans en oublier le design. Et c’est cette approche qui leur permet de maîtriser leur sujet mais aussi d’avoir une longueur d’avance sur les innovations à mettre en place en la matière.

Pourquoi devrions-nous choisir Racer plutôt qu’une autre marque ?

Je choisirais Racer pour cette confiance qu’elle véhicule. Racer c’est une gamme de plusieurs modèles très différents étudiés et adaptés à chaque utilisation, chaque discipline pour palier aux inconforts et apporter un soutien supplémentaire qui va apporter du confort lors de l’effort et participer à la performance.
Je choisirais Racer pour le côté sport, leur expérience, le design de chacun des gants qui est exceptionnel de finesse et de chic même dans les sports extrêmes, et surtout leur qualité de produit qui n’a eu aucun mal à faire la différence.

Comment imagines-tu l’évolution de la marque ?

Je pense que la marque va continuer à se développer, principalement dans l’équitation puisque elle vient d’entrer dans cette discipline. Pour une découverte, je trouve que la marque est déjà très en avance sur le reste du marché en terme de qualité de gamme, et cela ne laisse que présager de bonnes choses pour la suite ! Racer a l’intelligence d’étudier, d’observer et de proposer de l’inédit ce qui plait toujours énormément, car les gens sont aimantés par la nouveauté, encore plus lorsqu’elle est associée à la notion de qualité.

Qu’attends-tu d’une marque de matériel avec qui tu collabores que ça soit en terme de praticité, d’esthétisme ou même de culture de la marque ?

L’idéal selon moi est de pouvoir collaborer avec une marque capable de nous écouter, de prendre en considération nos remarques, et qui soit assez réactive. Dans le domaine du sport, les besoins sont rarement prémédités, c’est souvent dans l’urgence et il faut pouvoir réagir vite lorsqu’il s’agit de matériel. Il faut être une marque assez souple pour s’adapter à l’aire du temps, mais assez sûre pour aller au bout de ses convictions sans avoir besoin de s’appuyer sur les concurrents autour de soi ne reproduire que le même type de produit. J’attends le soupçon d’originalité qui va susciter la curiosité, la différence, l’innovation obtenue par la curiosité de la marque qui ne cesse de se remettre en question et regarder autour de soi pour être en perpétuelle recherche d’évolution. J’aime la finesse et la modernité en terme d’esthétisme. Et pouvoir avoir un contact assez disponible afin d’échanger régulièrement sur le matériel. Une présence et un soutien moral vis à vis de son équipe sportive.


Et voilà, on achève avec cet échange la série sur Racer Gloves. J’espère que ce format vous plaît, vous permet de mieux connaître une marque, une personnalité et que cela vous aura inspiré.

Un grand merci à Andy et Marie qui ont eu la gentillesse de répondre à mes questions et qui ont accepté d’en dévoiler un peu plus sur eux.

Je vous laisse avec les réseaux de Racer Gloves :

FacebookInstagramSite Internet

Ainsi que ceux de Marie :

InstagramFacebook

signature-je-peux-pas-jai-poney-blog-equestre-2

Ce blog, c’est avant tout un joyeux mélange de passions, celle du cheval et celle de l’écriture, de curiosité et partage. Un grand patchwork de réflexions, découvertes, interrogations, recherches et autres apprentissages. En espérant que vous vous y sentirez bien et qu’à défaut de vous apprendre quelque chose, je vous aurai fait passer un bon moment ! 🦄

Laisser un commentaire

Back To Top