FEI World Cup Jumping

Quand j’ai commencé à monter à cheval, je ne me suis intéressée tout de suite à l’actualité équestre. En plus, pour moi, Equidia était surtout synonyme des courses et c’est un domaine qui ne m’a jamais trop plu. Mais je suis quelqu’un de curieux et j’ai fini par m’y mettre.

Et là, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir tout ce qu’on peut trouver sur le sujet! Entre les reportages et les grosses épreuves, j’avais de quoi faire !

Le CSO étant ma discipline de prédilection, je regardais surtout les diffusions de ces épreuves là. Mais quel casse-tête! Entre le Global Champion Tour, les épreuves Coupe du Monde…. va comprendre quel circuit correspond à quoi, de quel résultat découle quel classement.


Alors je pensais présenter ici les différents circuits de CSO tout d’abord et si cela vous intéresse, je pourrai me pencher sur la question en ce qui concerne les autres disciplines.

Je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir eu du mal à m’y retrouver.


J’ai longtemps hésité en ce qui concerne le premier circuit dont nous allons traiter. J’ai décidé de m’arrêter sur le circuit Coupe du Monde. Ou plutôt le Longines FEI World Cup si on veut être précis ! (du nom du sponsor actuel, après Rolex ou encore Volvo à l’origine !)

Nous sommes en plein dedans en ce moment, puisque les dernières étapes viennent de se jouer à Equita Lyon  puis au Jumping de Bordeaux et la final arrivant à grand pas, du 24 au 28 mars à Göteborg en Suède.

Ce circuit a été créé en 1979. Cette coupe du monde se dispute en plusieurs étapes, réparties sur les différents continents. Ces étapes permettent de déterminer les 40 finalistes qui pourront participer à l’ultime étape, cette année donc en Suède, pour la 40ème édition. Ce circuit a été créé par Max Amman, un journaliste suisse. Son but, uniformiser la compétition de Saut d’Obstacle comme pour la Formule 1, faire gagner de l’audiance à ce sport, encore méconnu par le grand public.

La particularité de la Coupe du Monde du Jumping ? Il s’agit d’une compétition hivernale et se joue donc uniquement en Indoor. La finale se court en 3 jours d’épreuves.

Actuellement, le détenteur du titre est Steve Guerdat qui a été vainqueur l’année précédente à Las Vegas. Pour la petite histoire, un seul français a remporté ce titre, Bruno Broucqsault en 2004. Ce sont les Etats Unis et l’Allemagne qui détiennent le plus grand nombre de victoires.

coupe-du-monde-verone-fei-jumping.jpg
Christian Ahlmann – Verone (ITA)

Histoire de mieux comprendre ce circuit, un coup d’oeil sur les étapes qui se sont jouées sur cette saison 2015-2016:

  • 1. Oslo (NOR) : 18.10.2015 -> Pénélope Leprévost (FR)
  • 2. Helsinki (FIN) : 25.10.2015 -> Romain Duguet (SUI)
  • 3. Lyon (FRA) : 01.11.2015 -> Pénélope Leprévost (FR)
  • 4. Vérone (ITA) : 08.11.2015 -> Simon Delestre (FR)
  • 5. Stuttgart (ALL) : 22.11.2015 -> Christian Ahlmann (GER)
  • 6. Madrid (ESP) : 29.11.2015 -> Christian Ahlmann (GER)
  • 7. Londres(GBR) : 21.12.2015 -> Emanuele Gaudiano (ITA)
  • 8. Malines (BEL) : 30.12.2015 -> Christian Ahlmann (GER)
  • 9. Leipzig (ALL) : 17.01.2016 -> Niklas Krieg (GER)
  • 10. Zürich (SUI) : 31.01.2016 -> Pius Schwizer (SUI)
  • 11. Bordeaux (FRA) : 06.02.2016 -> Kevin Staut (FR)

On croit en nos 4 frenchies, Patrice Delaveau, Simon Delestre, Pénélope Leprévost et Kevin Staut qui iront défendre nos couleurs au pays du meuble en kit!

J’espère que ce premier article de la série vous aura permis d’y voir un peu plus clair et de mieux comprendre comment fonctionne le circuit international. En tout cas, moi, de faire toutes ces recherches, j’en aurai encore appris beaucoup!

Equestrement Vôtre

Sources
  • http://www.chi-geneve.ch/fr/Infos/a-savoir/Historique/Coupe-du-monde-de-saut/Historique/Historique-de-la-Rolex-FEI-World-Cup.html
  • http://www.ffe5etoiles.com/resultats.html
Signature
2 Partages

3 Responses

Laisser un commentaire

Back to Top