{Cavalière de Club}Les Avantages et Inconvénients

Non, vous ne rêvez pas ! c’est bien moi que vous êtes en train de lire. Bonne nouvelle, j’ai retrouvé internet. Les choses vont être beaucoup plus facile pour moi. Le seul soucis c’est qu’il va falloir que je trouve le rythme avec mon nouveau boulot. Mais ce n’est qu’un détail.

La rentrée est passée, on est nombreux/euses à avoir retrouvé nos poneys adorés. Les clubs ont rouvert leurs portes, les enfants sont partis à la découverte de l’équitation parce que n’oublions pas « le cheval, c’est trop génial » ( je maudis celui qui a pondu ce slogan ! )

Comme vous le savez sûrement, je suis moi-même cavalière de club et je pensais faire une série sur le fait de monter en club, les avantages, inconvénients, pourquoi monter en club, pourquoi en partir…

Voici donc le premier épisode !


Les avantages

  • L’ambiance

De ce que je connais, on a souvent une ambiance très conviviale en club. Après tout dépend de la taille du club et de son public je suppose. De mon côté, on est vraiment un groupe soudé, à base de soirées, de barbecues, de repas de Noël, de restau aussi parfois. C’est d’ailleurs une des choses qui me font rester, cette ambiance… Je suis trop sentimentale ! 😉

  • Le fait de monter plusieurs chevaux

Je ne vais pas développer ce point-là plus que ça parce qu’il fera l’objet d’un article mais plus on monte de chevaux différents plus on progresse. Et le club offre cet avantage.

  • De nombreuses disciplines

Beaucoup de clubs pratiquent plusieurs disciplines équestres ce qui nous offre la possibilité de tester de nombreuses choses, d’agrandir notre culture équestre.

  • La relation avec un cheval

Oui, j’y crois, il est possible de lier une relation avec un cheval de club, si on va le voir souvent… toujours la même histoire quoi ! Et quand on se rend compte de ça, quelle consécration ! Voir qu’on est quelqu’un de particulier pour un cheval qui voit passer tellement de cavaliers ! C’est d’autant plus touchant.

 


Les inconvénients

  • Trouver le bon club

En tant que cavalier, on fonctionne très facilement à l’affect. Et il est pas toujours évident de trouver ce club dans lequel on se sentira bien. J’ai eu de la chance mais j’ai bien conscience que parmi les clubs, on trouve de tout. Les moniteurs pas pédagogues pour 2 sous, l’ambiance trop compétition ou trop individualiste….

  • Les critiques

Ce point-là, je pense qu’il n’est pas propre au club mais que de toute façon on le retrouve partout, même en dehors du cheval. Mais en club aussi, les critiques et les jugements peuvent fuser. Parce que tu montes tel ou tel cheval, parce que tu as tel tapis ou tel filet, parce que tu sautes telle hauteur et pas celle-ci, parce que tu sors en concours ou justement tu n’en fais pas… C’est un débat sans fin !

  • L’usine et chevaux lobotomisés

Il ne faut pas se mentir, certains clubs sont de véritables usines. On arrive, on monte, on repart. Les chevaux ne quittent que très peu leur selle dans la journée. Et souvent ce sont des chevaux complètement stone qui ne savent que tourner en rond et ne bougent plus une oreille. Souvent ce sont les clubs de vacances qui ont une forte activité touristique mais malheureusement ça se trouve encore..

  • Des cours blindés

Ben oui, un club, pour vivre, doit faire de l’argent. Il doit donc avoir le plus de licenciés possible et donc les cours peuvent être vite pleins ce qui ne rend pas les choses très agréables. Oui, comment veux-tu travailler correctement quand tu risques de te prendre un cheval à chaque mouvement ? Sans compter que beaucoup ne regardent pas forcément où ils vont…


Ce que je dis est peut-être cliché mais c’est en tout cas l’impression que j’en ai. J’ai la chance de tomber sur un club qui me comble mais bien sûr ce n’est que mon avis et quelqu’un d’autre qui y passerai n’aurait peut-être pas la même opinion. On a chacun des attentes différentes et chacun de nous peut trouver son compte. De toute façon, il y a du bon et du moins bon partout. Dans un club, dans un autre ou même dans une écurie de propriétaire.

Je pense que le club est une étape importante dans une vie de cavalier mais ce n’est pas une fin en soi.

Signature
2 Partages

Laisser un commentaire

Back to Top