Ceux qui Aiment les Chevaux et Ceux qui Aiment l’Equitation

Pour ceux qui le savent, ou pas, je suis cavalière de club. Mais pas que, également cavalière de compétition mais je donne également des coups de main bénévolement à mon centre équestre. Bref, je suis un vrai petit rat d’écurie.

Je passe donc beaucoup, beaucoup de temps dans les écuries et au bord du manège. J’ai donc l’occasion d’observer les différents profils de cavalier.

Et dans ces cavaliers, il y a ceux que j’appelle des consommateurs. Les premiers dans le manège, les premiers au trot, ceux qui galopent le plus longtemps, ceux qui s’occupent de leur cheval en 2 min montre en main !

C’est là que je me rends compte qu’il y a 2 catégories de cavaliers: ceux qui aiment les chevaux plus que le sport et ceux qui aiment le sport et pour qui le cheval n’est qu’un outil pour le pratiquer.

Je suis dure ? Oui sûrement. J’avoue que je grossis un peu le trait. Mais il y en a qui sont vraiment comme ça, je vous assure.

Peut-être aussi que c’est parce que j’ai du mal à comprendre. Pour moi, si on choisit un loisir en contact avec un animal, c’est par amour de l’animal, non ? Sinon autant aller faire du foot ou de la danse ! (Attention, je ne dis pas qu’ils n’aiment pas du tout l’animal)

amour-cheval-sport-equitation-cavalier

Alors ces personnes qui aiment plus l’équitation qu’ils n’aiment les chevaux, pourquoi ils aiment l’équitation ? L’image que ça leur apporte, les sensations ? Mais comment on peut nier ce que l’animal fait pour que l’on ait tout ça ?

Je suis cavalière, qui plus est, cavalière de CSO. Oui, j’aime sauter. Mais pas au détriment de mon cheval, ni de la relation que j’ai avec lui. Un exemple, ma jument de concours (donc pas la mienne  proprement parlé) a eu une tendinite l’année dernière. Alors oui, j’ai laissé mes camarades de cours faire leurs séances, trotter, galoper, sauter. Moi, je me suis contenter de marcher parce que ma jument était en rééducation. Alors c’est pas grave. Marcher une demi heure en main dans le froid, pas de problème, ne faire que du pas pour le bien de sa rééducation, avec plaisir. Venir la voir juste pour lui faire un bon pansage, une manucure et lui donner une carotte même si ce n’est pas pour lui grimper dessus, c’est un de mes plus grand kif. Oui, on peut aimer le sport ET le cheval.

En ce qui me concerne, j’aime l’équitation mais j’aime encore plus le cheval. Je ne laisserai jamais mon amour du sport se faire au détriment de l’animal. Sacrifier mon plaisir pour son bien être, c’est bien peu cher payer. Surtout compte tenu de tout ce qu’il fait pour nous. Ne serait-ce que le simple fait qu’il a le mérite de nous supporter.

Et le plus beau, c’est la reconnaissance que ces animaux peuvent avoir. Qui n’a jamais vu un cheval donner tout son coeur une fois son cavalier en selle ?

Moi, mon plus beau cadeau, c’est de voir que j’ai réussi à tisser un lien avec un cheval de club. Tout simplement parce que je ne me suis pas contentée de lui monter dessus. J’ai passé du temps avec, dans son box, à pied, je m’en suis occupée.

Alors encore une fois, je ne nie pas que je fais dans le stéréotype. Tout le monde n’est pas comme ça, heureusement! Toujours est-il que je ne fais pas une comparaison de valeur. Chacun voit midi à sa porte et on est lié par le même domaine même si ce n’est pas pour les mêmes raisons et que nous n’avons pas la même manière de pratiquer. Je pense que le phénomène est exagéré parce que je suis en club, qui plus est en région parisienne. Mais je pense qu’il fallait ouvrir cette discussion sur la différence entre l’amour du sport et l’amour du cheval.

relation-cheval-cavalier-passion-sport.jpg

Et vous, pensez vous qu’il existe une distinction entre les amoureux du cheval et les amoureux de l’équitation ?

A côté de ça, il y a ceux qui pensent que parce qu’on aime sauter (ou tout autre discipline) et qu’on aime la compétition, on aime forcément moins son cheval. Oui, j’ai rencontré des personnes qui m’ont fait culpabiliser d’aimer monter, d’aimer sauter, d’aimer la compétition. Mais ça, ça sera le sujet d’un autre article!

Equestrement Vôtre

Signature

1 Partages

14 Responses

      1. Hihi le lapsus inverse m’arrive également !
        Pour en revenir à ton article l’aspect compétitif qui supplante l’amour du cheval se retrouve aussi chez certains sportifs équestres de haut niveau (je pense à Rodrigo Pessoa, voir le livre de Sabrine Delaveau ‘Tu seras cavalier mon fils’). Après, tant que le bien être du cheval est respecté, les deux approches m’apparaissent acceptables. L’équitation est à la fois un sport, un art et une relation humain-animal, libre à chacun de faire prédominer un de ces éléments. La problématique de privilégier l’attrait sportif/ artistique à l’animal est que c’est ‘nier’ la part d’influence de cette relation sur les performances du couple…

  1. J’adore ton article, c’est effectivement un questionnement que j’ai eu dernièrement. Certaines personnes aiment plutôt la notoriété que cela apporte, et non le cheval en lui-même.

    J’ai un poulain en éducation et un cheval en rééducation et les deux demandent énormément de temps au sol. Depuis bientôt un an que nous avons les deux et j’ai monté mon plus vieux la semaine passé pour la dernière fois. Pour le bien du cheval et de son mental.

    Je respecte énormément les cavaliers qui sont capables de mettre de côté leur plaisir personnel de monter pour le bien-être de nos belles bêtes!

    1. Ca m’attriste un peu. Parfois c’est nécessaire, pour le commerce et la valorisation (mais je ne sais pas comment ils font, je suis trop « fleur bleue », je m’attacherai trop) mais parfois ce n’est pas explicable. On en voit beaucoup sur Fb d’ailleurs. Les chevaux et du matériel hors de prix qui servent de faire valoir pour les mettre en valeur.
      Il y a presque 2 ans, j’ai racheté ma jument de concours pour lui offrir une belle retraite. Je vais la voir souvent, je la papouille, je la brosse, je joue avec mais je ne lui ai pas posé les fesses dessus depuis que je l’ai! Parce que j’estime qu’elle a suffisamment trimé et qu’elle mérite qu’on la laisse tranquille!

    1. Je suis d’accord avec toi !
      J’aime les deux même si je ferai toujours passé mon cheval avant le sport mais ça, c’es( l’amour de l’animal.
      Mais combien aiment le sport avant tout ? Alors peut-être que je fais un cliché mais j’ai l’impression que c’est quelque chose d’autant plus répandu en région parisienne.

  2. Pour moi il y a ceux qui aime l’équitation et ensuite il y a ceux qui aime le cheval… et finalement il y a ceux qui aime « l’équitation intelligente » c’est à dire qui aime monter, sauter, dresser tout en restant dans le respect de leur cheval !

  3. Un article qui fait du bien. Je fais de la compétition, j’adore ça, c’est un de mes objectifs premiers (j’arrive pas à trouver de sens à monter sans compétition, je respecte totalement ceux qui n’en font pas étant donné que j’en suis qu’à ma troisième saison). Alors évidemment les remarques pleuvent car cavalier de compétition = on s’en fout du cheval pour beaucoup de cavaliers de loisirs.

    Je fais tout pour le bien de mes chevaux, ils vivent à l’année dehors en troupeau, beaucoup de foin, nourri sans aliments industriels, pieds nus, muserolles lâches, selles adaptées, pas d’enrênements, remèdes naturels le plus possible bref .. Je pense que mes chevaux ne sont pas plus malheureux que beaucoup de chevaux de loisirs qui sont mal montés, ou alors une fois par mois pour de grosses balades & qui ne sont donc pas physiquement préparés à supporter un tel effort .. Bref voilà :p

    1. Je partage ton avis ! Pareil, j’adore la compet et à l’heure actuelle, je ne me verrai pas m’en passer même si j’ai bien conscience que je ne ferai pas ça toute ma vie.
      J’ai une ancienne copine qui était très CSO et compet avant de découvrir l’equifeel. Et depuis c’est un cliché à elle toute seule (peace, love et petit oiseaux) et dans nos conversations, j’avais constamment cette sensation d’être jugée parce que je fais de la compet, parce que je saute voir même parce que je monte à cheval tout simplement.
      Ce n’est pas parce que j’aime ça que je n’aime que ça. J’ai envie d’explorer tout ce que l’on peut faire avec son cheval, travail à pied compris et je tiens à être totalement à l’écoute de l’animal. Mais à en croire certains, nous ne sommes que des consommateurs…

  4. C’est assez rigolo car j’ai toujours dit aimer plus les chevaux que l’équitation et on a souvent ri lorsque que je tenais de tels propos… alors ça me fait plaisir de lire ton article car je m’y retrouve vraiment. Cavalière de CSO qui malgré le fait que j’ai fait pas mal de concours, mon cheval a toujours été ma priorité, son bonheur et nos moments complices.
    C’est pas si stéréotypé… j’en ai croisé des cavaliers qui préféraient l’équitation aux chevaux… mais je pense qu’au départ c’est l’animal qui nous attire… et après certains biffurquent… l’animal devient plus si impressionnant et devient même banal… le sport les valorise… bref ils prennent pas le même chemin que nous 😉
    Moi je regarde encore les chevaux avec mes yeux de petite fille émerveillée !!

  5. J’ai exactement le meme ressenti, je suis une rate d’ecurie aussi ^^
    le cheval passera toujours d’abord et l’equitation ensuite ^^
    pour exemple, ma ponette de concours de dressage a les fourchettes pourries ces derniers jours… et mon moniteur est aux petits soins avec elle ^^
    mais les cavalieres qui la monte en cours, font le pansage rapide avant de monter, mais une fois de retour au box elle la « range » enleve tout et se barre… meme pas de brossage, rien. donc ben forcement etant ma petite chouchoute je vais m’en occuper. du coup la fille n’aura pas pu remarqué que la ponette avais un soucis aux anterieurs ^^ elle fait parti pour moi des con-sommateurs ^^
    et c’est bien plus courant malheureusement que ceux qui restent 30 minutes apres pour panser et gratouiller ^^
    je suis par exemple bloqué au sol par une chute et comme consequence un doigt cassé, (interdiction de remonter a cheval) et bien je viens tout les jours m’occuper d’eux a pied ^^
    et je vois tres peu de cavalier de club pendant que je suis là, prendre du temps avec sa monture ^^

Laisser un commentaire

Back to Top